Tous les articles par Élisabeth

Si vous et moi sommes devant cette page c'est grâce à mon fils (mon ingénieur) qui m'a offert la création d'un blog pour mon dernier anniversaire. Obligée de poursuivre mes découvertes informatiques, un grand merci !!! Je compte sur ma fille (ma juriste) pour me signaler tout manquement aux règles en vigueur, bon appétit à tous...

Nems de Mamy 

 


Pour 8 nems :

  • 1 paquet de Bricks à la place des feuilles de riz ( + facile à  rouler)
  • +/- 300 g de rôti de porc, cuit, haché fin
  • 2 oignons coupés fin revenus ds 1 c à  s d’huile
  • 1 gros champion de Paris (ou champignon noir chinois) coupé en petits morceaux, cru
  • 1 petite boîte de pousses de soja
  • 1/4 de paquet de vermicelles chinois, cuits selon indications coupés en petits morceaux  (ciseaux)
  • 6 grosses crevettes cuites, coupées en 3/4 (ou 2 encornets, ou 1 boite de crabe )
  • 1 bouquet de menthe ciselé
  • 1 bouquet de coriandre ciselé

Mélanger tous les éléments de la farce.

Remplir chaque feuille de brick d’1 grosse c à s du mélange et rouler en « cigare »

Frire, pour bien dorer, et servir avec salade, menthe, piment et nuoc-mâm …

Batch cooking ou comment faire du neuf avec du vieux !!!

Mon blog est de nouveau actif après 1 longue interruption involontaire, il avait disparu dans le « nuage », mystère de l’informatique (parfois…) il est revenu!!!

Enfin bref, (comme disait Franklin, private joke familiale les intéressés comprendront) pourquoi 1 tel titre d’article ?

Et bien je viens de découvrir la nouvelle mode culinaire, le batch cooking donc, ou « cuisine en série « , c’est à dire préparer/cuire différents aliments basiques à l’avance et en quantité suffisante pour avoir des restes à accommoder en diverses recettes. De mon temps (je sais, je parle comme la grand-mère que je pourrais être) on appelait cela « l’art de cuisiner les restes »…

Donc, pour ceux que cela intéresse, voir l’article dédié dans le n°2 du nouveau magasine « My cuisine » du 15/09/2017, Pinterest, le livre d’Anne Loiseau « La révolution du batch cooking » ou tous les bons vieux ouvrages de Ginette Mathiot ou Françoise Bernard (qui datent du millénaire dernier, je sais !) dans lesquels l’accommodement des restes allait de soi…

Fleurs de courgette au chèvre

Dernière recette (re)trouvée sur VitalFood et revisitée à ma sauce !

Car comme pour les roses de pomme la feuille de brick est tjrs préférable à n’importe quelle pâte à tarte qui n’est jamais assez cuite au milieu…

Donc, hier midi, pour 3 personnes et 4 roses par personnes :

  • 2 petites courgettes taillées en rondelles le plus fin possible -/+ 1 mm (mandoline de rigueur)
  • 3 feuilles de brick coupées en 4 bandes (partir de la pliure centrale)
  • 100 g de chèvre frais mixé avec
  • 2 gousses d’ail
  • et 1 poignée de feuilles de persil (ou ciboulette…)

Étaler 1 c à c du mélange de fromage au centre d’1 bande et déposer -/+ 15 tranches de courgettes en les faisant dépasser d’1/4 du bord de la bande. Les presser 1 peu pour les faire adhérer et replier la moitié inférieure de la bande sur les courgettes, puis rouler en serrant le mieux possible. Pour les bandes correspondant aux bords arrondis de la feuille de brick il faut replier 2 fois pour avoir qque chose de rectiligne.Fermer par 1 (ou 2 ou 3) pique olive.

Avant cuisson

Pulvériser d’huile d’olive et cuire +/- 25 mn à 180° four préchauffé bien sûr !

Servir avec des feuilles de basilic.

Assez rapide (pas de pré cuisson des courgettes) et facile à faire, super léger !!! À refaire tout l’été.

Croquants de Gordes

Biscuits très légers, il n’y a pas de matière grasse, et qui doivent être creux à l’intérieur.

 

Pour une dizaine de biscuits :

  • 125 g de sucre en poudre
  • 25 g de farine
  • 65 g d’amandes effilées
  • 1 c à s de Kirsch
  • 1 blanc d’oeuf battu avec 1/2 c à s (des 125 g) en neige très légère, mousseux
  • Sucre glace

Mélanger le tout délicatement et disposer de petits tas (1 c à s) en quinconce (cela va s’étaler) sur 1 plaque .

Saupoudrer de sucre glace.

Cuire +/- 30 mn à 160° pour 1 c à s de pâte au départ. Pour des biscuits plus petits, 1 c à c et 15 mn de cuisson. Surveiller, cela peut roussir très vite.

Laisser refroidir avant de les décoller, très délicatement.

Le biscuit sur le dessus est retourné, mal décollé mais on peut y voir le vide intérieur que l’on doit retrouver.

Pâte feuilletée vaincue !!!

Tarte fine aux pommes
Allumettes au fromage

 

Merci Thermomix et sa dernière version connectée (je me suis fait plaisir) ! Encore 1 démonstration par des conseillères et ENFIN la révélation (à mon âge ! comme quoi il ne faut jamais désespérer…).

Mes essais précédents n’intégraient pas le pliage indispensable…

Pour une pâte express, mettre dans le mixeur :

  • 200 g de farine ordinaire, T 45 ou 50, mais pas 1/2 complète ou complète car ça lèvera moins bien (d’accord, la farine complète c’est  meilleur pour la santé, mais de toutes façons la pâte feuilletée c’est pas top, trop gras, alors quitte à en faire une autant la faire bien levée et ne pas en consommer trop souvent…)
  • 200 g de beurre de bonne qualité, là par contre éviter le premier prix pour avoir un beurre  le moins humide possible, congelé en mx d’environ 20 g ou 2/3 cm
  • 90 g d’eau bien froide, placée au frigo 20 mn avant dans l’idéal, que l’on ajoute quand ça tourne
  • 1/2 c à c de sel

Faire fonctionner 15 s, vit 6,  pour avoir 1 boule, et filmer, au frais 20 mn min.

Étaler en rectangle, 60 x 20 cm et plier selon le croquis :

Et recommencer 2 fois.

Replacer au frigo pour 20 mn minimum  , étaler sur 4 millimètres, façonner selon l’usage, et tjrs remettre au froid pour avoir 1 choc thermique à la cuisson, 200°, chaleur tournante idéale mais ça fonctionne aussi en traditionnelle si on n’enfourne qu’1 plaque.

Se congèle parfaitement, étalée, dorée pour les allumettes, et se cuira directement sans décongélation.

 

Soupe de fruits rouges ou « Rote Grütze » pour les germanophones

Facile, rapide, léger, que demander de plus ?

Pour 3 personnes (ou 6 verrines) :

  • 450 g de fruits rouges surgelés (Picard)
  • 125 g de vin blanc
  • 1 c à s rase de maïzena
  • 1 c à s d’alcool de framboise (ou Kirsch, rhum…)
  • 40 g de sucre (ou 1 peu plus si désiré)

Mixer la moitié des fruits avec le reste des ingrédients (Thermomix 20 sec à 10)

Puis faire épaissir 8 mn (Thermomix 100° vit 2 avec le gobelet)

Rajouter le reste des fruits, mélanger (30 sec vit 1)

Servir bien frais, avec par ex. glace yaourt, crème anglaise, biscuits…

Terrine de foies de volaille aux noisettes

Photo « Tupperware reçoit » 1992

Recette réalisée de très nombreuses fois (en 25 ans j’ai eu le temps !)  tjrs appréciée et si facile (j’adore !).

Habituellement servie en terrine, comme sur la photo, mais envie aujourd’hui de « bouchées » individuelles pour 1 occasion spéciale (pour toi Danièle…).

Donc pour 10 tranches ou 30 mini muffins (Flexipan au hasard) :

  • 450 g de foies de volaille, ou canard, ou lapin comme aujourd’hui
  • 450 g de chair à saucisse assaisonnée (je préfète tjrs prendre de la saucisse de Toulouse que je dépiaute, c’est meilleur à mon goût)
  • 300 g de lard gras (je prends des lardons fumés)

Hacher le tout grossièrement, au couteau, pas de mixer qui ferait de la purée.

Ajouter :

  • 2 oignons moyens râpés
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • 1 feuille de laurier, 1 c à c de thym, 1/2 c à c de grains de coriandre et 3 clous de girofle
  • 50 ml de cognac
  • 100 g de noisettes entières
  • 5 ml de poivre, 2 ml  de sel

Le mieux, préparer le mélange la veille de la cuisson pour que les arômes se développent. Bien tasser ds 1 moule de 20 cm de long.

Conserver au frigo bien sûr.

Cuire 1h 10 à 210° ds 1 bain-marie (tjrs ajouté chaud ds la lèchefrite) avec 1 bon « couvercle d’alu ».

Pour les mini muffins j’avais 500 g de foies et 500 g de saucisse et j’ai cuit 20 mn (tjrs couvert).

Laisser refroidir ds le plat choisi pour que la gelée se forme et déguster au min 24h plus tard.

 

Ricciarelli, comme une bouchée de calisson à l’italienne…

20161123_115031

 

Trop facile comparé aux macarons et sensation de calisson en bouche !!!

Pour 36 biscuits, 2 (ou 1 grand) tapis à macarons de 3,5 cm :

  • 100 g de poudre d’amande
  • mélangée (mixée version perso) avec 100 g de sucre glace
  • 1/2 c à c de levure chimique
  • 3 c à s d’ AMARETTO  (ou Kirsch + 1 c à c d’arôme  d’amande amère)
  • 20 g d’écorces d’orange confite hachée très fin (ou 15 gouttes d’huile essentielle d’orange version  perso)
  • Ajouter 1 blanc d’œuf monté en neige pas trop ferme
  • laisser reposer 1 nuit au frigo (ou pas !)
  •  rouler en boudin de 5 cm de diamètre, couvrir de sucre glace et couper en tronçons de 1 cm en donnant une forme ovale, ça c’est l’authentique recette ! et déposer sur une feuille de papier cuisson  (ou perso déposer 1 /2 c à c ds chaque empreinte d’ un tapis à macarons de 3,5 cm)
Avant cuisson
Avant cuisson
  • tjrs perso, faire croûter 20 mn
  • saupoudrer largement de sucre glace et cuire 15 mn à 150°

Les biscuits doivent rester bien blancs et hyper moelleux.

Démoulage délicat car les biscuits sont juste cuits, aussi les poser sur un papier recouvert de sucre glace s’ils ne sont pas passés par la case « boudin recouvert… » pour qu’ils sèchent un peu par dessous.

Après cuisson
Après cuisson

Alors, encore plus facile que les macarons non ? pour les amateurs d’amande…

Macarons express et ULTIMES

 

20161118_140325

Tjrs pour les poulettes à paillettes et leurs fêtes de fin d’année (et tous les autres bien sûr) et maintenant plus d’excuse, TOUT LE MONDE peut faire des macarons. Car comme dans la pub Pulco « je ne me suis pas levée tôt ce matin… » et là je n’ai pas « clarifié » les œufs plusieurs jours à l’avance (pris directement ds le frigo), pas utilisé de thermomètre (puisque meringue française et pas italienne) ni de poche à douille  (c à c simplement), pas rempli 7 tapis en silicone et attendu 7×16 mn…

Les étapes obligatoires, qd même, pour qu’ils ne se fendillent pas et soient bien lisses sont en rouge.

À faire la veille  pour que la garniture choisie donne tout son moelleux au macaron !!!

Pour 40 coques, donc 1 seule grande plaque,  une seule fournée :

  • 140 g de sucre glace
  • 80 g de poudre d’amande

Mixer 15 secondes 2 à 3 fois , tamiser.

  • 70 g de blanc d’œuf (+/- 2 œufs, mais peser)
  • 20 g de sucre semoule

Monter les blancs en neige ferme et ajouter le sucre puis battre en meringue (doit former 1 bec d’oiseau).

Macaronner (incorporer 1 première c à s de meringue ds le mélange sucre amande puis le reste en 2 fois, en soulevant bien la masse délicatement pendant +/- 5 mn).

Mettre 1/2 c à c de  pâte sur les empreintes silicone (ou sur 1 feuille mais tjrs silicone pour 1 démoulage facile), ne remplir qu’à moitié car le mélange s’étale beaucoup et on peut en rajouter si besoin, plus facilement qu’en ôter (même si c’est ce que j’ai fait ici, heureusement tout s’arrange à la cuisson).

Croûtage impératif 1h à 1h30 . Saupoudrer d’amande effilée, poudre de pain d’épice, cacao, colorant…

20161118_140416

Cuisson 16 mn (pour mon four), chaleur statique possible (bien obligée je n’ai plus autre chose…) à 170° et toujours enfourner la plaque où sont dressés les macarons sur une autre plaque restée à chauffer dans le four, choc thermique essentiel pour faire monter la collerette.

 

Démouler qd ils sont froids, garnir à son goût (ganache chocolat, confiture, lemon curd, foie gras…) et au frigo pour 24 h ou congeler sans la garniture bien sûr.

20161118_141339

 

Pour aromatiser la pâte, par exemple 1 c à c de cannelle, 1 de 4 épices et 15 g de cacao, il faut retirer le même poids du mélange amande sucre glace car la proportion de poudre par rapport au poids de blanc doit rester identique.

Plus qu’à m’envoyer vos photos !!!

Soupe express pour les poulettes à paillettes 

20161118_125657

 

Elles se reconnaîtront, le club des 4 qui n’ont pas tjrs le temps de cuisiner !

Au micro ondes et avec les fonds de frigo….

Pour moi (1 pers.donc)

  • 1/2 barquette  (petite) de tomates cerises 1 peu oubliées et plus assez fermes (+/- 125 g)
  • 3 brins de persil
  • 1 gousse d’ail
  • 1 échalote
  • 1 à 2 c à c d’huile
  • 1/2 cube de bouillon de volaille
  • 1 c à c de gingembre frais  (ou congelé)

Faire fondre l’échalote ciselée ds l’huile à  couvert 1 mn puissance max.

Ajouter les tomates concassées et l’ail, 2 mn idem.

Puis 250 ml d’eau avec le bouillon.

De nouveau 1 mn.

Et c’est prêt ! À décliner avec poireau,  courgette…en changeant les herbes, coriandre  (pas pour ttes on sait !), en ajoutant qques crevettes, restes de volaille, poisson…